Mayo

Donc voilà le mois de Mai touche à sa fin …
Nouvelle famille, donc nouvelles habitudes ! Tous les dimanches, nous allons chez le père de ma mère d’accueil dans un quartier très pauvre… ça ressemble aux images qu’on voit à la télé de bidonville, le long du fleuve : les voitures ne peuvent pas descendre, ce sont des rues très étroites en terre avec pleins de bosses.  L’autre jour, il a plu quand on y était et la rue est devenue une rivière …
La maison du grand père ( qui a 101 ans,  un record, surtout pour ici !) n’est pas vraiment meublée :  il y a 1 canapé, 1 table, quelques chaises et une télé, les portes sont en bois qui se décomposent … Dans la cuisine il y a 3 poulets autour hahaha, qui attaquent le nouveau petit chiot.
La première fois que j’y suis descendue,  je ne m’attendais pas à ça ; ma famille étant plutôt aisée, je ne pensais pas me retrouver dans l’un des quartiers pauvres de La Romana.  La première fois donc,  je suis descendue avec la tante au fleuve : rues étroites, maisons construites quasiment dans l’eau pour manque de place … (je vous laisse imaginer comment ça doit être quand il pleut … Rien que dans ma maison ici, l’eau rentre alors que nous habitons en haut de La Romana …).  Nous avons donc fait une petite balade, ma première impression dans ce quartier : je n’ai pas vraiment aimé, disons que je  me sentais mal à l’aise,  étant blanche,  j’avais (malheureusement) mis une robe, je ne sais pas, je faisais un peu tâche …  Il y a un endroit où on peut se baigner, tout le monde me regardait, me dévisageait, non pas comme quand je marche dans la rue, non c’était différent, je sais pas en quoi…
Mais on peut se tromper ! J’y suis retournée depuis cette première fois, et à chaque fois j’apprécie de plus en plus  la vie dans ce quartier qui est différente : tout le monde se connait, alors maintenant que tout le monde m’a vu plus d’une fois,  je me sens plus à l’aise, (et puis je fais attention à me mettre en jean haha).
Ces personnes de ce quartier, pour sûr, n’ont pas grand chose mais ont en même temps tellement : toujours souriantes et bavardes, des dominicains. La dernière fois par exemple, on nous a proposé de nous emmener faire un tour en barque sur le fleuve :  le cousin est donc allé demander à la ‘bancaire’ (du loto) de lui prêter sa barque : c’est donc comme ça que, avec ma sœur d’accueil, ses deux cousins et deux de ses oncles, nous nous sommes retrouvés à  faire un tour en barque !
On a aussi eu le droit, tellement il faisait chaud, à une coco :)
Je trouve ça beau, hahaha c’est sans doute l’humanité non ?!
Malheureusement je ne sais pas quand est-ce que je vais y retourner, parce que le temps passe vite … et le prochain weekend que j’ai de libre est dans longtemps …

Sinon je finis les cours le 8 juin et j’ai ensuite deux week-end AFS de suite puis 2 semaines avant de finalement rentrer…!13340456_1144768755575504_444765369_o

3 réflexions sur “ Mayo ”

  1. C&uesro;t’évidqnt que y’a des différences sur le plan individuels, mais y’a quand même des traits communs qui s’applique à une large majorité des 2 sexes….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *